Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Périnée, en savoir plus pour en prendre soin : chapitre 2

Bonjour à tous :-) 

Cet article fait suite à celui du 26 octobre.  Je vous invite à le lire préalablement à celui-ci : http://www.emmagomez.be/2016/10/perinee-en-savoir-plus-pour-en-prendre-soin-chapitre-1.html

Comme expliqué dans cet article, la santé du périnée est étroitement corrélée avec celle de la couche profonde de la sangle abdominale : le transverse.  La manière dont le corps va absorber les hyperpressions abdominales et y résister dépend de plusieurs facteurs.  Il existe une très grande variabilité individuelle de l'ordre de 400%! Ceci est dû en grande partie aux variations individuelles posturales et au tonus du diaphragme (Caufriez et coll.). 

En d'autres termes, notre caisson abdominal est soumis, dans notre vie de tous les jours et dans nos activités physiques, à des variations de pressions : quand on porte, quand on saute ou que l'on court, quand on tousse ou que l'on éternue, lors de la pratique d'abdominaux hyperpressifs... Ces variations de pressions peuvent affaiblir le périnée et favoriser les fuites urinaires chez les femmes, ou des hernies inguinales chez les hommes.  Elles vont se répercuter différemment d'une personne à l'autre, cette différence est due à la posture, à la tonicité des muscles posturaux, mais aussi au tonus du diaphragme.

Tout nous ramène encore une fois à la posture .  

Comme déjà dit, muscler le périnée seul par électro-stimulation ou par rééducation manuelle ou encore, par des exercices de Kegel ne peut donner de réels résultats, satisfaisants à long terme, sans correction et conscience posturales.  De même, une activité physique ou sportive qui omet l'importance de la posture produira de toute évidence des répercussions délétères, entre autres sur le plancher pelvien (périnée)...

En simplifiant, le périnée est composé de 2 parties : le périnée superficiel et le périnée profond.  Le qualité du tonus et de la contraction du périnée dépend de la posture.  Il est primordiale d'adopter une posture qui décharge le périnée et qui permet au transverse de se contracter efficacement, en association avec le périnée.

Pour comprendre et ressentir l'importance capitale de la posture sur la mobilité du diaphragme ainsi que sur la sollicitation de la sangle abdominale profonde et sur le périnée profond, je vous invite à faire un test

Mettez-vous debout, les pieds largeur des hanches.  Fermez les yeux.  Dans un premier temps, adoptez une posture relâchée, affaissée. Sentez comme le poids de vos viscères pèse sur le périnée.  

- Dans cette posture relâchée, réalisez quelques contractions du périnée.  Où les sentez-vous?

- Quand vous respirez, que se passe-t-il au niveau de votre ventre, que ressentez-vous au niveau du périnée? 

En fait, quand on se tient affaissé, le diaphragme est affaissé aussi.  A l'inspiration, cela augmente d'autant plus la pression dans le caisson abdominal et sur le périnée.  

A présent, autograndissez-vous.  Allez suspendre le sommet de la tête le plus haut possible, regard à horizontal, pas de tension dans les épaules, genoux déverrouillés (souples), coccyx délicatement tiré vers le sol pour étirer au maximum les courbures vertébrales sans les effacer.  Vous ressentez que la posture engage déjà le transverse et le périnée, le ventre rentre.  

- Réalisez à nouveau quelques contractions du périnée dans cette posture autograndie.  Où et comment les ressentez-vous par rapport aux contractions du périnée que vous avez faites dans la posture relâchée? Ne sont-elles pas bien plus profondes et plus puissantes? Ne sentez-vous pas comme le transverse s'active AVEC le périnée, contrairement à la posture précédente? 

- Observez votre respiration dans cette posture autograndie.  Comment la ressentez-vous? 

Dans vos tâches quotidiennes, dans vos moments d'attente, que ce soit à la caisse d'un supermarché, dans votre voiture, à  table, à votre bureau,...mais aussi quand vous êtes en mouvement, lors d'activités sportives,  pensez à votre posture.  Attention, cela de veut pas dire bouger comme un automate 😉, mais avoir une souplesse, une fluidité et une harmonie dans le mouvement.  Pour cela, il est nécessaire aussi d'améliorer sa mobilité et la souplesse des articulations.  La posture engageant la musculature profonde permettra de libérer votre diaphragme, de décharger votre périnée, de favoriser une meilleure circulation sanguine et lymphatique ainsi qu'une meilleure digestion et de diminuer la congestion dans le petit bassin.  Il faut toutefois veiller à ne pas se figer en auto-grandissement constant bloquant le diaphragme en position inspiratrice. 

Si vous faites des exercices de Kegel (contractions du périnée), faites-les dans une bonne posture, elles seront beaucoup plus efficaces! Si vous êtes sur le dos, pensez au préalable à placer votre bassin et votre tête pour étirer les courbures vertébrales.

Amis masculins, sportifs ou non, ne sous-estimez pas l'importance du périnée.  Tant dans votre pratique sportive que dans votre vie privée, un périnée en bonne santé peut tout changer 😉.  

Pour en savoir plus : 

"Périnée, arrêtons le massacre" du Dr Bernadette De Gasquet

Pour apprendre comment prendre soin de son périnée par une approche globale et respectueuse:

- Méthode APoR du Dr De Gasquet.

- Gymnastique Abdominale Hypopressive® du Dr Caufriez.

 

Prenez soin de vous, efficacement et intelligemment ! 😙

Vous êtes intéressés par une pratique sportive respectueuse et consciente? Par des conseils et recettes en alimentation santé? Abonnez-vous à ce blog pour être informés de futurs articles!  

N'hésitez pas à partager si vous pensez que cet article peut être utile à votre entourage!
 
Copyright Emmanuelle Gomez.
 

Illustrations : 

http://www.naturalbalancefoods.co.uk/geoip-fr/

http://charlottechironc.com/good-posture-important/

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Emmanuelle Gomez sur le portail Overblog

Commenter cet article